Freeze Corleone attaqué en justice par le gouvernement

17 septembre 2020 Article lu 2189 fois
Freeze Corleone attaqué en justice par le gouvernement

Freeze Corleone se retrouve attaqué de toutes parts : la Licra et la classe politique demandent justice pour des propos jugés antisémites

Alors que Freeze Corleone fait un véritable carton avec son nouvel album LMF – qui intervient près de deux ans après la sortie de Projet Blue Beam -, et ce au point de se préparer à signer le quatrième meilleur démarrage rap de l’année devant des têtes d’affiche comme Mister V, Kaaris ou encore Timal, son succès nouveau a mis en lumière sa discographie entière et donc certains de ses textes polémiques. En effet, ce mercredi, la Licra a publié une compilation de plusieurs phases jugées antisémites par l’association et s’est exprimée à ce sujet. « Antisémitisme, complotisme, apologie d’Hitler, du IIIe Reich et du terroriste Mollah Omar, le rappeur Freeze Corleone fait business de son obsession des juifs » a-t-elle statué avant de demander une action concrète : « L’impunité doit cesser. Nous demandons à l’ensemble des acteurs partenaires de prendre leurs responsabilités. »

La classe politique s’empare de la polémique

Ce signalement de la Licra est parvenu jusqu’aux oreilles du ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin. Pas plus tard que ce jeudi matin, il a pris le temps de réagir sur Twitter et dénonce les propos incriminés de Freeze Corleone. Il s’est également prononcé en faveur d’un recours juridique pour attaquer le rappeur en justice. « Apologie du nazisme et antisémitisme… Ces propos sont inqualifiables. À ma demande, le ministère de l’Intérieur étudie au plus vite les recours juridiques pour poursuivre leur auteur. D’ores et déjà, j’appelle Facebook et Twitter à ne pas diffuser ces immondices » a-t-il déclaré. Quelques heures plus tôt, une cinquantaine de députés LREM ont signé une lettre ouverte demandant au ministre de la Justice Eric Dupont-Moretti « d’agir pour que [Freeze Corleone] soit puni ».