Booba en interview pour Le Figaro ! (INTERVIEW)

15 juin 2016 Article lu 22126 fois
Booba en interview pour Le Figaro ! (INTERVIEW)

TÉLÉVISION / INTERVIEW – Après le succès d’OKLM.com et OKLM Radio, le rappeur a décidé de lancer OKLM TV, la première chaîne de télévision indépendante dédiée à la musique et à la culture urbaine. Entretien exclusif.

Le 3 mai, vous avez lancé OKLM TV. Quel bilan tirez-vous après un mois et demi?

Il s’agit du meilleur démarrage d’une chaîne après BeIN Sports sur Free. C’est positif. Après on est loin d’être arrivés à nos fins. On est seulement à 20% de nos objectifs en terme de programmes… C’est du travail et ça prend un peu de temps mais on bosse dessus. On met plein de choses en place, on produit des émissions, on fait du contenu qu’on aime, ça évolue bien pour l’instant. OKLM TV va se développer petit à petit.

Combien y a-t-il d’abonnés à OKLM TV?

En deux semaines, il y a eu plus de 2000 abonnés. Aujourd’hui, je ne sais pas à combien ils s’élèvent. C’est bien pour un démarrage. OKLM TV est loin d’être optimisée comme on le souhaite mais au vu du contenu qu’il y a aujourd’hui, c’est satisfaisant.

Qui a eu l’idée de créer OKLM TV?

En fait, on a rencontré des personnes qui avaient déjà une chaîne de télévision, qui avaient un peu la même vision que nous et qui nous ont proposé de s’associer. Lancer une chaîne de télé n’était pas une idée mais c’était dans nos cordes.

Et pourquoi une chaîne?

Ça correspond à la culture urbaine et hip-hop, à ce qu’on fait depuis plusieurs années. C’est une nouvelle façon de s’ouvrir encore plus et de développer d’autres artistes, d’en faire la promo, d’éduquer – si on peut parler «d’éducation» – les gens qui regardent car c’est très pointu. Le rap est vraiment ma passion, je suis dedans depuis que je suis petit donc je connais tout de A à Z. On diffuse beaucoup de choses qui ne seront nulle part ailleurs, en tout cas en France. Si quelqu’un veut savoir ce qui marche en ce moment, ce qui est au top et est pointu dans cette musique-là, sur OKLM TV, il y a tout.

Comme par exemple?

En rap américain, on propose des clips de Vic Mensa, A$AP Ferg, A$AP Rocky et pleins d’autres encore. En rap français, pour commencer, il y a mes exclus. Puis il y a d’autres rappeurs, moins connus plus underground. La réactivité est immédiate sur OKLM TV. Sur d’autres chaînes, il faut livrer une version béta, attendre que le titre passe en commission, alors que là, en un texto, le clip qui vient de sortir, est directement à l’antenne.

Faites-vous attention aux recommandations du CSA?

Oui bien sûr, on est obligés. En gros, on a le droit de tout passer sauf du porno. C’est une liberté qu’on apprécie. Comme sur ma radio, je passe ce que je veux. Je n’ai pas besoin de censurer ou bipper les gros mots. C’est un nouvel état d’esprit.

Avez-vous un droit de regard sur la programmation? Est-ce que vous décidez de ce qui passe ou pas?

Bien sûr. J’ai mon nez partout comme dans tous mes autres business. Il faut que ça me plaise aussi en tant que client. Je veux être fier de qui est diffusé. C’est comme faire un album, je veux être fier de mes chansons et pouvoir me regarder dans un miroir. Je veux que tout soit parfait.

Est-il alors possible de voir sur OKLM TV, des clips de Rohff, Kaaris, La Fouine ou encore Sinik avec qui vous avez eu des démêlés?

Mais ils passent déjà! Tant que c’est pertinent et que le public va apprécier… OKLM TV ce n’est pas Booba. Booba est une chose et la chaîne en est une autre. Si les téléspectateurs veulent du Rohff, on leur en donne.

Même Maître Gims?

Pourquoi pas. Si le comité estime que c’est approprié pour la chaîne, oui, on le passera. On passe déjà des titres de Maître Gims sur OKLM Radio.

Avez-vous eu des retours de leur part? Savez-vous si ça les dérange d’être diffusés sur votre chaîne?

Vu leur situation, je crois qu’ils en ont besoin.

Vous êtes le premier rappeur français à lancer sa chaine. Pensez-vous susciter des vocations?

Peut-être. Je peux même en embaucher quand ils ne vendront plus de disques. La Fouine pourrait venir servir le café… (rires). Plus sérieusement, OKLM TV a permis de créer des emplois. Au-delà de Booba et de ma personne, ça crée un engouement, ça donne des idées à d’autres personnes, ça contribue au mouvement.

OKLM TV sera-t-elle prochainement disponible sur d’autres box?

C’est en pour parlers avec beaucoup de monde mais je ne veux pas trop m’avancer. Selon les opérateurs, elle pourra être gratuite et incluse dans un bouquet.

Lancer une chaîne de télévision est un véritable défi. N’avez-vous pas peur de l’échec?

Si on ne se mouille pas, on ne le saura jamais. L’échec c’est comme un combat de boxe, soit on gagne soit on perd mais pour le savoir il faut monter sur le ring. Ça reste dans mon domaine, c’est notre culture, on a une vision bien définie, on sait de quoi on parle, ce qu’on veut, ce qu’on aime, ce qu’on fait donc je n’ai pas peur d’échouer. Après rien n’est sûr mais je ne suis vraiment pas inquiet. Maintenant, si je me lançais dans une émission de jardinage pour gagner de l’argent, je me dirais qu’il y a plus de risques car je ne suis pas trop patates et betteraves mais là, il s’agit de rap, donc je suis confiant.

Après le rap, la mode avec votre marque Ünkut, votre site média OKLM, la radio et maintenant la télévision, n’avez-vous pas ce sentiment de vouloir conquérir le monde?

Même pas. Ce sont des opportunités. On a simplement rencontré des personnes qui nous ont donné envie de le faire. Ce n’était pas un objectif à la base. Tout s’est fait naturellement.
On vous a proposé des choses qui vous avez préféré refuser de peur que ça ne marche pas?
Bien sûr, je refuse beaucoup de choses. Les milieux que je ne connais pas vraiment où je ne suis pas sûr de moi, j’hésite à y aller. Comme le cinéma par exemple. Je refuse beaucoup de scénarios car je ne me sens pas apte à relever le défi. C’est quelque chose que j’aurais pu faire une dizaine de fois alors que lancer une chaîne de télévision, ça ne m’a pas fait peur.

Et animer une émission de télévision?

Non, je ne pense pas. Je ne suis pas inspecteur Gadget (rires), j’ai plusieurs cordes à mon arc mais pas toutes. Peut-être plus tard mais à l’heure actuelle, non. D’autant plus que je commence à manquer de temps.

Pourtant récemment dans Touche pas à mon poste!, vous avez confié que vous vous verriez bien dans The Voice…

J’aime bien The Voice mais c’est autre chose. Coach ce n’est pas animateur et puis ça ne prend pas beaucoup de temps. Découvrir des talents c’est ce que je fais déjà.
Mais dans le télécrochet de TF1, on entend très peu voire quasiment pas de rap…
Je suis un passionné de musique, je n’écoute pas que du rap, j’écoute de tout. Demain, je peux signer le nouveau David Guetta sans problème. Sur OKLM TV, il n’y a pas que du rap, il y a aussi de la musique africaine, du reggaeton, du reggae… Je suis sûr que j’ai une meilleure oreille musicale que les coaches de The Voice.

Lors de votre passage dans TPMP! sur D8, suite aux critiques de Matthieu Delormeau, Cyril Hanouna a proposé de réaliser un spot contre l’homophobie qui serait diffusé sur OKLM TV. Où en est le projet?

Je ne sais pas du tout. Ce n’est pas de moi qu’est venue l’idée. Je pense qu’il plaisantait. S’il me relance, on verra si c’est pertinent. En fait, je ne m’en rends pas compte car je ne sais pas ce qu’il veut faire. Mais s’il veut payer une pub, il est le bienvenu.

Est-il vrai que vous avez refusé de retirer votre casquette ce soir-là, empêchant la chaîne de rediffuser l’émission le lendemain pour éviter une énième mise en garde du CSA?

On ne me l’a pas demandé directement mais ça a dû être refusé par quelqu’un de mon entourage.
Vous résidez à Miami mais allez-vous suivre à la télévision l’Euro 2016?

Je ne pense pas. J’aime les grandes rencontres footballistiques mais l’équipe de France ne m’intéresse pas. Trop de polémiques, de «no sense», c’était du n’importe quoi avant d’avoir démarrer.

Vous faites allusion à la non-sélection de Karim Benzema?

Pas seulement.

Vous pensez qu’il aurait dû être sélectionné par Didier Deschamps?

Évidemment. C’est une décision injuste. Ils lui ont reproché l’histoire de la sextape, un crime pour lequel il n’a pas été jugé ni reconnu coupable, à ce qu’il me semble. Je trouve ça débile, ça n’a aucun sens.

Propos recueillis par Émilie Geffray sur http://tvmag.lefigaro.fr/programme-tv/booba-j-ai-une-meilleure-oreille-musicale-que-les-coaches-de-the-voice-_a9d36c6c-31f4-11e6-928e-978607cc1354/


Booba et Karim Benzema au circuit automobile ! par sinoxprod